RÔLES ET ACTIONS

  Historique

C'est en 1975 que la Fédération Nationale des Marchés aux Bestiaux de France est née. Elle fut tout d'abord présidée par Marc GUIDECOCQ, du marché de Fougères, puis par Pierre CALDI, du marché de Sancoins.
En 1994, elle devient l'actuelle Fédération Française des Marchés de Bétail Vif, présidée depuis le début par Gilles ROUSSEAU, du marché ovin des Hérolles.


Rôle de la FMBV

La Fédération Française des Marchés de Bétail Vif est une association qui regroupe les Marchés aux Bestiaux de France.
La FMBV compte aujourd'hui 48 marchés adhérents. Ces marchés sont répartis dans 32 départements sur l'ensemble du territoire français.
En 2016, près de 1,2 million d'animaux ont été commercialisés sur les marchés aux bestiaux adhérents de la FMBV. Parmi ces animaux se trouvaient 185 446 bovins de boucherie, 298 552 broutards, 127 994 bovins maigres, 273 312 petits veaux et veaux gras, 273 756 ovins et 17 328 caprins et équins.
Les objectifs de la fédération ont été, dès l'origine, de doter la filière française d’un réseau de marchés aux bestiaux modernes, équipés d’installations fonctionnelles afin de répondre aux missions qui leur sont confiées :

  • Harmoniser les règlements de manière à aboutir à une meilleure discipline dans les transactions ;
  • Organiser ces marchés pour faciliter leur fonction de centre d’allotement et d’expédition pour approvisionner tant les courants internes que l’exportation d’animaux vivants vers les pays de l’Union Européenne et Pays-Tiers, tout en portant une attention particulière aux normes sanitaires ;
  • Améliorer à partir de ce réseau la connaissance du marché, de l’offre, de la demande et établir des cotations servant de référence aux transactions du bétail en France ;
  • Maintenir des lieux de convivialité, de rencontres et d’échanges professionnels essentiels au tissu rural.


Les marchés sont acteurs de la filière du bétail et des viandes bovine et ovine. A ce titre, la FMBV représente une des 12 familles membres fondateurs de l'Association Nationale Interprofessionnelle du Bétail et des Viandes (INTERBEV).


Ses Actions


La FMBV défend les intérêts des marchés au sein de la filière du bétail et des viandes. Elle a tout d'abord un rôle d’information vis à vis de l'actualité de la filière, de conseil dans les orientations des marchés, d'appui dans leurs projets et de mise en relation de l'expertise existante au sein des différents marchés adhérents. Par ailleurs, la FMBV a un rôle de syndicat au niveau national pour la défense des marchés auprès des Pouvoirs Publics et auprès des autres organisations professionnelles.

  • Défendre la place et la compétence des marchés aux bestiaux dans les circuits de commercialisation du bétail vivant auprès de toutes les instances européennes, nationales et régionales, renforcer le positionnement et asseoir la notoriété de ces outils modernes pour la commercialisation du bétail.
  • Constituer un forum d'informations et d'échanges de points de vue pour les partenaires de la filière et les responsables des marchés sur l'évolution des échanges d'animaux vivants : aspects conjoncturels, réglementaires... Les rencontres entre gestionnaires de marchés permettent de trouver des réponses aux interrogations quotidiennes.
  • Participer à la mise en œuvre des règlements européens et français. La FMBV, au travers de ses représentations, suit régulièrement les travaux relatifs à la réglementation et émet des propositions compatibles avec l'activité des marchés aux bestiaux. La FMBV a, par exemple, négocié une convention nationale permettant une mise en place progressive et adaptée des notifications des mouvements d'animaux par les marchés. De même, un observatoire des prix du bétail vivant a été créé en partenariat avec France Agrimer.
  • Harmoniser le fonctionnement et l'organisation des marchés physiques pour construire un véritable réseau d'outils solidaires et complémentaires, en mettant en place règlements intérieurs, fichiers des opérateurs, cartes d'accès…
  • Soutenir des initiatives locales ou des démarches visant à conforter la position d'un marché dans sa région : projet de développement, relations avec l'environnement professionnel et institutionnel… L'action la plus importante reste l'assistance aux marchés confrontés à des problèmes locaux mettant en danger leur fonctionnement.
  • Promouvoir l'image des marchés auprès de la filière, des pouvoirs publics et des élus en France mais aussi en Europe en participant à des salons, visites ou colloques et en relayant des opérations de communication (plaquettes, communiqués de presse...).


Les Adhérents


En 2017, 48 marchés aux bestiaux sont adhérents à la Fédération des Marchés de Bétail Vif.